Université Grenoble Alpes

Faculté d'économie Grenoble

1221, rue des Résidences 

Domaine Universitaire

38400 Saint-Martin-d'Hères

Adresse postale : CS 40700 - 38058  Grenoble cedex 9

Tél. : 04 76 82 54 58      Fax : 04 76 82 59 95

11ème édition des rencontres professionnelles du sport et du tourisme

Des étudiants organisateurs

Un cours : développement touristique territorial

Cette année 2016-17, étudiants du Master SEST, nous nous sommes plongés dans un projet qui nous a une nouvelle fois permis de mettre en application sur le terrain, des notions et théories abordées en cours aux côtés de nos chers Bernard Jean et Rozenn Martinoia. L’objet de ce cours, le développement territorial touristique. Plus explicitement, la mise en corrélation de tous les sous-systèmes qui forment un territoire : un espace, des acteurs et les représentations que s’en font ces derniers. Nous avons été appelé pour réfléchir à la place du tourisme et les aider à construire un projet porteur d'une vision partagée.

Un projet pour un territoire : Saint-François-de-Sales

C’est en qualité de consultants, dans une posture très professionnelle que nous nous sommes confrontés à la problématique d’un territoire précis. La promo de l'an dernier avait travaillé dans la même posture à Autrans, dans le Vercors. Nous changeons de massif pour les Bauges et la commune savoyarde de Saint-François-de-Sales. Le but était d’analyser le territoire, de cibler les différents problèmes et contraintes que pouvait connaître celui-ci et leurs sources, et enfin de dégager des pistes stratégiques que la commune et ses acteurs pourraient par la suite étudier et prendre en compte.

Saint-François-de-Sales est une petite commune de 155 habitants située dans le Parc National du Massif des Bauges. Elle est composée de 5 hameaux dispersés sur 14km², où les espaces naturels et les zones agricoles prédominent. Terre d’accueil de quelques activités estivales, le territoire est surtout connu pour être une des portes d’entrée du Domaine de Savoie Grand Revard, 1er site nordique de France en termes de recettes. Néanmoins, c’est un territoire  qui nécessite aujourd'hui une diversification de ses activités ou tout du moins une direction vers laquelle aller. Dans une commune où les intérêts et avis divergent, il convient donc aujourd’hui de se réunir autour d’un projet commun qui redynamiserait le territoire et concilierait les volontés et attentes de chacun. C’est dans cette optique que nous sommes intervenus sur le territoire, en rencontrant notamment les acteurs directement.

Ce que cette expérience nous a apporté

C'est grâce à un travail de groupe que ce projet de développement touristique territorial a pu prendre forme et se concrétiser. Comme nous l'avons dit, la promotion a endossé dès le départ le costume d'un cabinet de consultant, une posture d'autant plus légitime qu'elle était appelée à répondre à une problématique territoriale réelle.

C'est donc en tant que professionnels que nous nous sommes positionnés durant cette période de plusieurs mois afin de répondre au mieux à ce besoin réel dans la commune de Saint-François-de-Sales. Un partage évolutif des tâches à travers les différentes phases du projet nous a permis d'appréhender l'ensemble des problématiques inhérentes à une étude territoriale, de la réflexion initiale à la restitution finale, en passant bien sûr par l'enquête de terrain.

Ce projet de groupe, comme un fil conducteur de cette année scolaire, a constitué pour nous une expérience professionnalisante puisqu'il nous a permis de confronter nos connaissances théoriques à la réalité du terrain, de mettre en pratique un certains nombre d'outils, de réaliser la complexité du jeu des acteurs dans les problématiques de territoire en général et, nous l'espérons, d'aider les acteurs du territoire à avancer !

Un projet, plusieurs phases

Six temps forts ont marqué notre travail de consultants auprès des élus. Ceux-ci désiraient être éclairés quant au potentiel touristique et aux solutions envisageables, tout en gardant à l’esprit les contraintes liées aux acteurs, au territoire et à l’identité de la commune. C'est au début de l'année, en septembre 2016 que nos professeurs nous ont présenté ce projet.

S’en est alors suivi une première étude du territoire basée sur l’espace géophysique (les caractéristiques physiques du territoire), les acteurs présents sur le territoire et les représentations, telles que nous avons pu le percevoir à partir de recherches documentaires. Le but de cette première étude était d'appréhender le territoire d'un œil externe et ainsi adopter un point de vue global et objectif pour la suite de notre démarche.

En octobre 2016 nous nous sommes rendus sur le terrain ; une journée entière  à Saint-François-de-Sales. Au programme, une rencontre avec les élus, ponctuée de nombreux échanges pour comprendre leurs attentes et cerner les enjeux qui composent le territoire. La journée s’est clôturée par une visite de la commune, mais également des villages et territoires voisins pour mieux situer l'environnement à une plus grande échelle.

En décembre nous avons effectué une immersion complète sur le territoire. Deux jours remplis par de très nombreux entretiens avec les habitants, les professionnels exerçant sur le territoire et les élus. Pour créer un cadre moins formel et plus convivial, nous avons conviés habitants, professionnels et élus à un apéritif au gîte Le Sorbier. Ce moment nous a permis de recueillir des points de vue très intéressants, variés et issus d'un autre contexte.

Après ces deux jours riches en informations, nous nous sommes tous appliqués à analyser et identifier les problèmes freinant le développement du territoire. Grâce au travail accompli depuis nos premières observations, nous avons pu aborder les difficultés sous différents angles et débattre sur des propositions de solutions envisageables.

De nombreuses pistes ont émergé pour dynamiser le territoire, améliorer la cohésion et créer une identité partagée à Saint-François-de-Sales. Ces idées seront développées prochainement lors de la restitution de notre travail dans la commune. 

Au nom de la promo 2016-17, William, Martin, Benoit

Projet réalisé avec le soutien du