Université Grenoble Alpes

Faculté d'économie Grenoble

1221, rue des Résidences 

Domaine Universitaire

38400 Saint-Martin-d'Hères

Adresse postale : CS 40700 - 38058  Grenoble cedex 9

Tél. : 04 76 82 54 58      Fax : 04 76 82 59 95

Témoignages

"Le Master : un réseau sur lequel on peut s'appuyer, pendant et après"

Josquin, promo 2001/02

Josquin, pourrais-tu présenter ton parcours ?

J’ai une formation de juriste. Après mon Bac +4 en Droit, je me suis imaginé 20 ans plus tard. Avocat derrière un bureau? Juriste dans le sport et du tourisme, me semblait une vie plus trépidante, alors j’ai opté pour le master SEST. Depuis mon diplôme, j’ai eu un parcours très riche. Il a commencé dans le secteur du nautisme et de la voile, ma passion, par un stage dans l’organisation des Jeux mondiaux de la voile qui ont lieu tous les 4 ans. Dans le monde de la voile, c’est un événement très important, d'ampleur mondiale, qui constitue une préparation aux JO. L’organisateur doit tout fournir en termes de matériel, les différents types de bateaux, les gréements, l’accastillage, s’occuper de gérer l’hébergement, les transports, ainsi que la sécurité nautique évidemment, c’est très lourd en termes d’organisation. Ensuite j’ai été recruté comme Directeur de la Société des régates du Havre, Yacht Club doyen d’Europe Continentale, qui est notamment le club support pour l’organisation des départs de la Transat Jacques Vabre. C’était un beau plongeon dans la vie active : une équipe de 12 salariés permanents à manager.

C’est effectivement un très beau premier poste 

Oui, mais je n’y suis pas resté longtemps. Je me suis rendu compte que travailler dans ma passion ne me convenait pas. J’ai continué mon chemin. Je suis passé de la direction départemental de « vacances pour tous » dans le Var, qui constitue le secteur loisirs et vacances de la Ligue de l’Enseignement avec  environ 40 centres de loisirs et de vacances à la direction de la gouvernance de la station des Arcs et enfin Directeur des Sports & de la Culture de la ville de St Martin d’hères. Récemment, j’ai voulu élargir mon champ de compétences en étant moins axé tourisme/loisirs. Je suis rentré à la métropole de Grenoble comme Coordinateur du Service Coopération Territoriale à la Direction des Contractualisations et de l'Environnement (DCE)

Quel parcours ! Quels sont tes souvenirs du Master ?

Ce que je retiens du Master : c’est le réseau, pendant et après le Master. Pendant, la grande diversité du recrutement des étudiants qui intègrent le Master est une force. On peut s’appuyer sur les compétences précédentes de chacun pour s’enrichir mutuellement. Après le Master, il y a un réseau d’anciens très riche sur lequel on peut s’appuyer. J’ai rencontré plusieurs fois dans ma vie professionnelle des anciens. Le master permet de nouer des liens professionnels plus facilement. Je me souviens également de cours qui m’ont beaucoup servi sur l’aménagement touristique, les problématiques des lits froids. Mais surtout, cela m’a donné un vrai regard sur les enjeux des méthodes de travail et un profil pluridisciplinaire pour toujours rebondir. Et puis, je garde un souvenir tout particulier de l’équipe pédagogique qui a su créer une excellente synergie entre les étudiants.

Bref, des bons souvenirs, tu conseillerais le Master SEST à quel type d’étudiant ?

Je le conseillerais à toute personne qui a un projet qui commence à murir dans le grand domaine du sport et du tourisme. Le Master offre des connaissances, des compétences, un réseau mais pas un métier spécifique. Il ouvre des perspectives dans différents domaines pour rebondir tout au long de sa vie. Il permet de ne pas s’enfermer, d’évoluer avec son temps. Le Master ne fait pas rentrer dans une case précise. Il permet de devenir polyvalent avec une étiquette sport loisir, tourisme. Et elle sera reconnue, quel que soit le métier.

 

Témoignage recueilli par Lydiane (M2 2016-2017)