Enquête de terrain - Col de Marcieu

La diversification touristique d’une station métropolitaine de moyenne montagne

au prisme du développement économique et territorial

Capture d’écran 2021-05-17 à 17.31.44.pn

Dans le cadre du cours de développement territorial touristique de l’année universitaire 2020-21, encadré par Bernard JEAN et Rozenn MARTINOIA et grâce au soutien financier du LabEx ITTEM, la promotion du M2 SEST a eu une nouvelle fois l’opportunité de se professionnaliser. Nous avons endossé le rôle de consultants en développement territorial. Il s’agissait de retracer et comprendre la dynamique touristique du Col de Marcieu

Le Col de Marcieu est une petite station familiale de moyenne montagne située à 1060m d’altitude dans le massif de la Chartreuse (Isère) sur la commune nouvelle du Plateau des Petites Roches. Cette dernière résulte de la fusion en 2019, à la suite de la loi NOTRe, des communes de Saint-Bernard-du- Touvet, Saint-Pancrasse et Saint-Hilaire-du-Touvet (soit 2508 habitants).

_1170600_LR.JPG

Crédit photo Stan Laurent

Nous avons commencé par réaliser une étude préalable de l’existant afin de préciser notre questionnement et d’élaborer notre enquête de terrain. Nous avions prévu de mener des observations et des entretiens sur place. Malheureusement, du fait de la situation sanitaire les déplacements programmés ont été annulés. Nous avons donc recadré l’ambition et la méthodologie de notre enquête. Nous avons renoncé à l’analyse de l’appropriation symbolique du territoire par la clientèle de proximité et nous nous sommes focalisés sur les acteurs endogènes au territoire : habitants, élus et acteurs de l’offre touristique, auprès desquels nous avons menés des entretiens (9h) en visio-conférence. Nous avons ensuite fait ressortir les idées forces et extraits des phrases des verbatims, en les regroupant par thématiques. 

L’enquête a confirmé les hypothèses qui avaient émergé au cours de l’étude préalable de l’existant, à savoir :

  • A l’exception de la période d’activité de la station climatique de St Hilaire du Touvet et des sanatoriums (1930-1960), bien documentée, la littérature académique, les références historiques et les recueils de données sont quasi inexistants. La mémoire collective s’est progressivement perdue - non sans lien probablement avec le phénomène des migrations d’agrément.

  • Du point de vue de l’ensemble des acteurs interrogés, le territoire possède, par ses ressources naturelles et patrimoniales, un potentiel d’attractivité.

  • Les collectivités territoriales maitrisent mal les enjeux de l’inscription du Col de Marcieu dans un système territorial et ne sont pas actives dans la mise en place d’une stratégie de développement cohérente et concertée.

  • Le développement touristique s’est créé au fil du temps, au hasard de l’assemblage d’initiatives entrepreneuriales individuelles, qui a donné lieu à un positionnement de l’offre récréative à destination des familles avec enfants.

  • Bien que le relais de ce positionnement par l’office du Tourisme soit flou et non maitrisé stratégiquement, le développement économique du Col de Marcieu existe toutefois.

_MG_8529_LR.JPG

Crédit photo Stan Laurent

Il ressort de cette étude qu’une réflexion sur un projet de territoire serait particulièrement bénéfique au Col de Marcieu et à l’ensemble de ses acteurs, pour autant que les socio-professionnels qui ont contribué à sa dynamique actuelle soient associés aux réflexions stratégiques et à sa la mise en place.

Nous tenons à remercier l’ensemble des acteurs pour leur coopération et le temps qu’ils nous ont accordé (mais pas Mr Covid, qui a trouvé un malin plaisir à multiplier les bâtons qu’il nous a mis dans les roues tout au long de cette année universitaire…)

La promo étudiante M2 SEST 2020-21

LabexITTEM-Logotype-SansBaseline-Couleur

Ce travail a été réalisé grâce au soutien financier du LABEX ITEM (ANR-10-LABX-50-01) dans le cadre du programme « Investissements d’Avenir » géré par l’Agence Nationale de la Recherche

Logo_investir_lavenir-300x300 copie.png